Noël à la Source

Rameau enneigé - copie

Noël prend place au moment du solstice d’hiver. Jours courts, nuits longues : voici venu le temps de l’intériorisation. Mais qu’avons-nous fait de Noël ? Une réplique du Jour de l’An à l’usage des familles. Pas de vacances pour la consommation : repas de réveillon, champagne, débauche de cadeaux issus du marketing… c’est le programme de ceux d’entre nous qui peuvent assurer financièrement. Dans cette frénésie, ils se perdent avec délice. Mais ils se perdent. Dans une existence où tout a priorité sur l’essentiel, nous avons réussi à faire disparaître le seul espace-temps où il nous serait possible de nous retrouver.

Si vous faites partie de ceux qui ont découvert la méditation*, de ceux qui la pratiquent, je vous invite à innover (?) et à instituer la méditation de Noël (simplement assise). Chacun de nous a, en lui, un être de force, de connaissance et de paix. Et chacun de nous s’ingénie à en bloquer l’accès par le brouhaha incessant des pensées, un emploi du temps frénétique et dévorant. C’est le moment de braver l’absurdité de cette situation en vous donnant le temps de contacter cette précieuse part de vous et peut-être en permettant à votre famille, à vos enfants, de faire de même.

Si, pour des raisons qui – je l’avoue – m’échappent, vous ne voulez pas envisager une démarche aussi simple, accessible et riche, eh bien, marquez la différence en laissant les paillettes au Jour de l’An. Comme nous sommes tous des drogués de la consommation, vous vous heurterez au refus, de votre part comme de celui de vos proches. Gardez le sapin et la bûche, par exemple, mais interdisez l’accès de votre table au foie gras, à la dinde, au chapon, à la souffrance qu’ils représentent. Redécouvrez et savourez des saveurs simples et authentiques avec des soupes, des clafoutis, des tartes et des légumes, des fruits et du pain bios. Et même s’il n’est pas facile de s’y retrouver, efforcez-vous d’éviter – outre le surnombre de cadeaux – les articles empreints de la souffrance de nos frères d’ailleurs. Enfin, partagez avec ceux qui n’ont pas la même chance : il y a embarras du choix. Allez à la Source !

Heureux Noël,

Colette Pince

* Voir la partie « Méditation », extraite du livre « Comment vivre », dans « Textes de références ».

Pour un marché le plus éthique possible : http://www.lemarchecitoyen.net/ et http://www.colibris-lemouvement.org/

Campagne « Les cadeaux empoisonnés, ça suffit !’ : http://www.peuples-solidaires.org/ « Calendrier de l’avent de la terre solidaire » : http://www.ccfd-terresolidaire.org/

Pour des produits bios : http://www.bioconsomacteurs.org/ http://www.agirpourlenvironnement.org/

« Non à l’élevage intensif » : http://www.pmaf.org/ Festoyer sans souffrances animales : http://www.l214.com/ « Non à la torture en boite », video Mathieu Ricard : http://www.l214.com

http://www.secourspopulaire.fr/ http://www.secours-catholique.org/ http://www.atd-quartmonde.fr/ http://www.banquealimentaire.org/ http://www.restosducoeur.org/

 

Publicités

A propos prendreconscience

Objet de l'association : Faciliter, aux hommes et femmes qui le souhaitent, l'approche de conceptions et leçons de vie essentiellement issues des grandes traditions spirituelles, ceci afin de leur permettre un choix véritable dans leur recherche d'harmonie, qu'il s'agisse de leur existence propre ou de leur relation au monde.
Cet article, publié dans Agriculture, Alimentation, Animaux, Connaissance, Consommation, Enfants, Solidarité, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s