Ne changeons rien ? Pas si sûr.

Faire comme si une épreuve n’avait pas existé est une tentation empreinte de fierté. Mais nier l’épreuve, c’est laisser entendre, du même coup, que les vies saccagées, la douleur éprouvée n’ont servi à rien. C’est ajouter du gâchis au saccage.

Il n’y a pas de certitude absolue. Douter est une preuve de santé et, dans ce blog, nous invitons nos visiteurs à la circonspection. Mais nous ne renions pas le postulat que nous avons affiché : pour changer le monde, commençons par changer nous-même. Une épreuve exige de nous le changement. Les attentats du 13 novembre 2015 devraient nous inciter à, comme le dit Pierre Rabhi, « prendre conscience de notre inconscience », une inconscience qui se situe à deux niveaux :

La forme que revêt désormais la haine : les attentats,  est annoncée depuis plusieurs décennies, occultée par des dirigeants conteurs d’histoires et par nous-mêmes, comme sont passées sous silence leurs causes.

Avec notre attention vacillante, émotionnelle, tout entière dépendante des médias, nous risquons de ne plus même tenter de faire progresser notre discernement. Nous allons oublier les multinationales tireuses de ficelles, les lobbies qui font nos lois, nous aspergent de pesticides, torturent nos frères humains pour nos portables, en arrachent d’autres de leur terre pour l’huile de palme  de nos petits gâteaux, sont à l’origine de l’encombrement de nos mers par des débris plastiques, de l’empoisonnement de l’air et de l’eau et nous rendent complices du scandale qu’est  la maltraitance des animaux.

Alors, désolés, mais la vrai résistance est dans notre changement. En demandant d’où vient l’essence qu’on nous sert à la pompe, en ne jouant pas les gros machos qui exigent des steaks bien saignants, mais en modérant cette consommation, en préférant le vin bio aux crus estampillés « perturbateurs endocriniens », en ne trouvant pas normaux les documentaristes qui demandent « leurs impressions » à nos frères réduits à vivre dans la rue ou les présidents d’assemblée promenant leur sans logis, comme une attraction, sur les plateaux de télévision. Bref en suivant les pistes que notre blog  signale. Et, surtout, en suivant notre conscience réveillée.

 

 

Publicités

A propos prendreconscience

Objet de l'association : Faciliter, aux hommes et femmes qui le souhaitent, l'approche de conceptions et leçons de vie essentiellement issues des grandes traditions spirituelles, ceci afin de leur permettre un choix véritable dans leur recherche d'harmonie, qu'il s'agisse de leur existence propre ou de leur relation au monde.
Cet article a été publié dans Hors catégorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Ne changeons rien ? Pas si sûr.

  1. Naughty Boy dit :

    Bravo! J’adore le ton de votre article. Et la vidéo….. Un bijoux!

    J'aime

  2. Eh bien merci. Nous nous efforçons de faire notre part (avec le moins d’ego possible) et quand des visiteurs apprécient, cela nous fait plaisir.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s