Par ici la sortie !

On aimerait des changements tout doux, mais ils sont brutaux. Les électeurs de notre pays ont repoussé les bandes de zélus. Car il n’y avait plus de doute : ces êtres oeuvraient majoritairement pour leur intérêt personnel et non dans l’intérêt de tous.

Une partie de ces électeurs vivaient tant de difficultés qu’ils étaient heureux d’entendre enfin parler d’eux et étaient prêts à accuser d’autres êtres en difficulté, boucs émissaires de tous leurs malheurs. Sans en être conscients pour la plupart, ces électeurs s’engouffraient dans une idéologie de la haine, dont les générations précédentes ont tant eu à souffrir.

D’autres électeurs espéraient un papa, de préférence avec costume-cravate, apte à calmer leur nostalgie en leur parlant productivité et croissance. Comme avant.

Le problème est que nous ne sommes plus au vingtième siècle et que la planète ne peut plus supporter le traitement que nous lui faisons subir. Pour nous en sortir, il nous faut, d’urgence, nous organiser en conséquence. Mais, comme dit dans un spot qui traite du viol : « Qui peut l’entendre ? ».

Nous n’avons, donc, quasiment rien entendu. Les programmes proposés n’ont rien à voir avec ce qui pourrait faire de notre petit pays, un guide pour les autres.

Par exemple, en n’envisageant « que » la santé :

Identifier ce qui nous rend malades et trouver les moyens d’y remédier : Les pollutions de l’air, de l’eau, de notre nourriture demandent la rénovation de l’agriculture, de l’alimentaire, des transports et du traitement des déchets. Faire la chasse au stress demande une autre conception du travail, de l’urbanisme, guidée par le respect et le sens de l’équité…

Redonner de l’autonomie aux familles reviendrait à ne pas les envoyer vers l’industrie pharmaceutique pour le moindre rhume. Reconnaître et normaliser les médecines complémentaires permettrait de revivifier notre médecine conventionnelle.

Redonner de l’autonomie aux individus passe par le changement de notre système éducatif permettant enfin discernement, esprit d’initiative et de coopération…

Etc.

Qui y travaille ? Des citoyens comme vous et moi. Car c’est bien tous ensemble que nous pouvons nous en sortir.

https://www.lechantducolibris.fr   

https://www.stadescitoyens.fr

https://www.mouvementutopia.org

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

A propos prendreconscience

Objet de l'association : Faciliter, aux hommes et femmes qui le souhaitent, l'approche de conceptions et leçons de vie essentiellement issues des grandes traditions spirituelles, ceci afin de leur permettre un choix véritable dans leur recherche d'harmonie, qu'il s'agisse de leur existence propre ou de leur relation au monde.
Cet article a été publié dans Agriculture, Alimentation, Démocratie, Education, Santé, Solidarité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Par ici la sortie !

  1. Vervaine dit :

    Entièrement d’accord ! Je suis sidérée de voir que cette campagne présidentielle n’a abordé aucun thème vraiment sérieux, parasitée qu’elle a été par des histoires de gros sous, d’égo et de parade à la haine.
    Résultat: on esquive le vrai changement de paradigme qui serait nécessaire ! Ne pas traiter les problèmes un par un mais voir le tout et leur imbrication. Quelle tristesse.
    Mais comme tu le dis, à nous d’agir à notre niveau maintenant. Les élections ne sont pas tout.

    J'aime

  2. Ping : Par ici la sortie ! | Prendre conscience

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s