« Monsignore ! Il est l’hore ! »

 

Nous voici à « l’heure d’hiver ». Ouf ! Nous nous rapprochons ainsi de l’heure solaire. Le jour du changement, nous sommes nombreux à nous réjouir de l’heure de sommeil gagnée. Mais l’adaptation exigée à deux reprises chaque année suscite moins d’enthousiasme. Bonne nouvelle : ces changements vont être abolis.

 

Est-ce à dire que nous allons demeurer au régime de l’heure actuelle ? Que nenni ! Le seul terme « d’heure d’hiver » fait tousser la majorité de nos concitoyens. Alors que l’heure d’été, qui est la promesse de longues soirées passées à la terrasse de cafés… Qu’elle soit éloignée de deux heures de l’heure solaire ne touche pas les dénaturés que nous sommes. Le dérèglement climatique risque d’offrir aux tenants de l’heure d’été la température adéquate. Mais pour l’ensoleillement…  Le dérèglement climatique n’est pas la seule catastrophe. Notre dérèglement interne devrait nous affoler.

 

 

Enregistrer

Publicités

A propos prendreconscience

Objet de l'association : Faciliter, aux hommes et femmes qui le souhaitent, l'approche de conceptions et leçons de vie essentiellement issues des grandes traditions spirituelles, ceci afin de leur permettre un choix véritable dans leur recherche d'harmonie, qu'il s'agisse de leur existence propre ou de leur relation au monde.
Cet article, publié dans Connaissance, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.