Toutes voiles dehors !

Et revoilà le voile…  sujet inépuisable de discussion. Pas la voile marine évoquée dans le titre, mais bien le voile au masculin. Avec cette formulation, tout est dit. Le voile n’est pas

une préoccupation féminine. Il est le révélateur d’un problème de beaucoup d’hommes : « Cachez cette chevelure, pilosité que je ne saurais voir, car mon sexe pourrait alors se manifester sans que j’y sois pour rien ! Et cette perte de contrôle est effrayante. »

Grâce aux musulmans, nous pouvons comprendre que le machisme, évident dans les trois religions monothéistes, n’est pas l’expression de la force masculine, mais de sa fragilité.

Mettre une femme sous housse n’est pas la protéger (disons de quoi !), mais permet d’ épargner aux hommes les désagréments de l’expression autonome de leur pénis.

 

 

 

 

 

Formuler correctement le problème donne accès aux solutions : une éducation rassurante et saine pour les petits garçons, la dé-diabolisation des femmes, l’harmonie avec la nature.

Enregistrer

Enregistrer

A propos prendreconscience

Objet de l'association : Faciliter, aux hommes et femmes qui le souhaitent, l'approche de conceptions et leçons de vie essentiellement issues des grandes traditions spirituelles, ceci afin de leur permettre un choix véritable dans leur recherche d'harmonie, qu'il s'agisse de leur existence propre ou de leur relation au monde.
Cet article a été publié dans Hors catégorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.