Alors ? On ne me serre pas la main ?

Ben non ! A l’origine de cette curieuse coutume est la volonté de montrer à son interlocuteur que l’on n’est pas armé. Comme si un poignard pouvait se cacher sous le pouce, des bolas autour du poignet !

Qu’une vigoureuse poignée de mains soit de mise lorsque deux personnes ont conclu un accord, on peut le comprendre. Mais ce frottement quotidien ? On voit bien, aujourd’hui, que les multiples fonctions de l’instrument « main » en font un transporteur de pollutions diverses. Existe-t-il beaucoup de pays où cette pratique soit aussi répandue que chez nous ? S’incliner légèrement, avec un sourire, n’est-il pas plus gracieux et plus « yin » surtout ?

« Mais comment se dire « bonjour » alors ? » Eh bien en disant « bonjour » ! répondrait Monsieur de la Palice. Et en remettant le sourire (de la bouche et des yeux) à la mode.

A propos prendreconscience

Objet de l'association : Faciliter, aux hommes et femmes qui le souhaitent, l'approche de conceptions et leçons de vie essentiellement issues des grandes traditions spirituelles, ceci afin de leur permettre un choix véritable dans leur recherche d'harmonie, qu'il s'agisse de leur existence propre ou de leur relation au monde.
Cet article a été publié dans Hors catégorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.