Coronavirus

Deux ou trois choses que nous savons de lui…

Nous sommes allés le dénicher dans sa tanière, là où nous devrions nous abstenir : dans la biodiversité que nous devrions respecter et laisser en paix au lieu de vouloir tout contrôler (ah ! ah !), régenter, en imposant nos techniques ou en pillant et en prenant la vie d’animaux pour satisfaire notre avidité.

Si nous cherchons des responsables, nous n’avons pas trop à chercher !

Ce virus a un avantage sur nous, que nous sommes obligés de remarquer : il ne fait aucune différence. Face à lui un chef d’état et un clochard sont sur un pied d’égalité.

Voyons comme nous avons, tout à coup, de notre côté, hissé vers le haut de la pyramide sociale les éboueurs, les paysans, les routiers et les infirmiers que nous traitions comme piétaille…

 

 

Asseyons-nous et, puisque nous avons le temps : réfléchissons. Que de leçons nous avons à tirer avant de sortir de notre vie de confinés pour établir les nouvelles bases d’une nouvelle organisation de notre société…

A propos prendreconscience

Objet de l'association : Faciliter, aux hommes et femmes qui le souhaitent, l'approche de conceptions et leçons de vie essentiellement issues des grandes traditions spirituelles, ceci afin de leur permettre un choix véritable dans leur recherche d'harmonie, qu'il s'agisse de leur existence propre ou de leur relation au monde.
Cet article a été publié dans Hors catégorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.