Le temps des cathédrales

Qui étaient-ils ces êtres auxquels nous devons les cathédrales ? Des ouvriers de l’excellence reconnus comme tels, maîtres et responsables de leur ouvrage, des architectes initiés, capables d’envisager d’immenses chantiers dont ils acceptaient de ne jamais connaître l’achèvement et sur lesquels ils ne laissaient pas leur nom. La cathédrale était une oeuvre collective qui les dépassait.

Le feu vient d’amputer Notre-Dame de Paris d’une grande partie de son corps physique. Saisis par l’autocensure, les commentateurs de l’évènement n’évoquent le caractère religieux de l’édifice que du bout des lèvres. Pourtant c’est bien le religieux chrétien qui a édifié les cathédrales et non un souci de rentabilité comme le préc0nise l’économie, notre religion d’aujourd’hui. De leur engagement, bâtisseurs et financeurs pouvaient espérer gagner des indulgences, mais ce qui les animait était bien au delà du troc : c’était la conscience de participer à la transcendance de l’humanité.

Notre-Dame est Yin*, comme Marie, comme la Terre-Mère… comme ce qui, en ce monde, apporte beauté, douceur et protection. Nous souffrons aujourd’hui, en tous domaines, d’une dangereuse inflation d’un Yang*, de ce fait pathologique, au détriment du Yin.  L’origine de l’incendie pourrait être un court-circuit dans un poste de soudure,  instrument banal de l’énergie Yang.

Ces jeunes filles, ces garçons, ces personnes d’âge mûr, qui pleuraient devant les flammes, ont ressenti la magnificence comme ils ont souffert de l’agression. Mais notre Président, zélateur inconditionnel du Yang pathologique, a débarqué avec son timing et un objectif lié à la préoccupation mercantile de jeux olympiques, haut lieu de célébration de la compétition.

Que grâce à Notre-Dame, nous découvrions enfin les blessures que nous faisons subir à notre Mère la Terre et à toutes les vies qui la composent. Qu’enfin nous sanglotions devant le désastre. Qu’enfin un élan nous pousse à agir pour  sauver notre planète. Et transcender notre humanité.

  • Voir ce que recouvrent les notions de Yin et de Yang à la rubrique « Textes de référence ».

Enregistrer

Publicités
Publié dans Hors catégorie

Religions ?

Chaque religion met en avant l’inspiration divine qui l’a fondée. Mais ne perdons pas de vue que ce sont des mâles de notre espèce qui se sont chargés de la traduction en ajoutant quelques recommandations de leur cru. Car les religions avaient ceci de pratique qu’elles permettaient, à l’abri des récompenses et des punitions qu’elles promettaient, de délivrer  des règles de vie sociale et des conseils hygiénistes.

Si les pratiquants des religions se concentraient sur la spiritualité, nous vivrions dans un monde parfait. Mais il nous est – hélas – plus facile, davantage de notre niveau, de nous accrocher aux détails matériels, de les brandir comme des vérités premières et de les opposer à ceux de la religion d’à côté.

Lorsque juifs et musulmans bannissent les porcs de leurs assiettes, ces animaux peuvent remercier le danger de trichinose en climat chaud plus surement que leur originalité dans le classement des ongulés et plus certainement qu’une loi supérieure inexistante.

Lorsque les femmes sont intimées de se mettre sous housse par les religieux de tous poils, inutile de chercher la parole divine dans cette injonction. La cause se trouve du côté des hommes, de leur malaise face à leur pénis et à ses réactions. Au lieu de vivre sainement cette loi de nature, il leur a fallu trouver des coupables, diaboliser et asservir les femmes dont la seule vue pouvait déclencher leurs érections.

 

Nous avons braqué nos projecteurs sur le sort de ces femmes. Ne serait-il pas temps de les diriger vers les hommes et leur mal être ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publié dans Religions, Spiritualité

Résolutions…

Raisons pour lesquelles je choisis la vie et décide de changer beaucoup de choses dans la mienne. Ce qui est passionnant, captivant, enthousiasmant..

Je prends soin.

Enregistrer

Publié dans Écologie, Enfants

Résolution n° 2

Raison pour laquelle je refuse les articles jetables, suremballés, irréparables, à l’obsolescence programmée :

Désormais je prends soin.

Publié dans Écologie

Résolution n°1

Raison pour laquelle je décide de manger moins de viande :

Désormais je prends soin.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publié dans Agriculture, Alimentation, Animaux, Consommation

Je suis contente de nous avoir traités de crétins !

C’était le 17 octobre 2018. Soyons mégalo et décidons que cette chronique énergique ait constitué une partie des étincelles qui ont réveillé nos concitoyens. Et peu importe l’élément déclencheur de ce réveil. Sa raison profonde était/est le rejet de « représentants » sourds et suffisants tout dévoués aux lobbies.

On déplore les violences, en étant obligés de reconnaître que, pour ces êtres soumis à la violence des multinationales, c’était le seul langage.

Reste à refuser les nombreuses opérations de récupération. Et à inventer une vraie démocratie.

Colette Pince

Les chroniques de « Prendre conscience ». Il y en a plusieurs sur le thème de la démocratie. « Crétins » du 17/10/2018, « Abandonnés ou soumis : quel choix ! » du 12/11/2016, « Il suffirait que les gens n’achètent pas pour que ça ne se vende pas. Coluche » du 13/04/2017, etc.

Une pétition : L’Affaire du siècle.

Un appel : « Nous voulons des coquelicots ».

Publié dans Démocratie

Bonne année ! bisous ! Et puis cadeau !

Nous sommes sincères ! Nous les aimons ces jeunes ! Et notre chien et notre chat. Comme ces paysages. Nous choisissons d’offrir ce qui plaira avec papier doré et bolduc. Et, au diable l’avarice : nous avons concocté un repas de fête comme il se doit pour célébrer la nouvelle année, comme tous les ans. Comme si de rien n’était.

Et nous leur laissons ce cadeau :

Enregistrer

Publié dans Hors catégorie