Résolution n° 2

Raison pour laquelle je refuse les articles jetables, suremballés, irréparables, à l’obsolescence programmée :

Désormais je prends soin.

Publicités
Publié dans Hors catégorie

Résolution n°1

Raison pour laquelle je décide de manger moins de viande :

Désormais je prends soin.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publié dans Agriculture, Alimentation, Animaux, Consommation

Je suis contente de nous avoir traités de crétins !

C’était le 17 octobre 2018. Soyons mégalo et décidons que cette chronique énergique ait constitué une partie des étincelles qui ont réveillé nos concitoyens. Et peu importe l’élément déclencheur de ce réveil. Sa raison profonde était/est le rejet de « représentants » sourds et suffisants tout dévoués aux lobbies.

On déplore les violences, en étant obligés de reconnaître que, pour ces êtres soumis à la violence des multinationales, c’était le seul langage.

Reste à refuser les nombreuses opérations de récupération. Et à inventer une vraie démocratie.

Colette Pince

Les chroniques de « Prendre conscience ». Il y en a plusieurs sur le thème de la démocratie. « Crétins » du 17/10/2018, « Abandonnés ou soumis : quel choix ! » du 12/11/2016, « Il suffirait que les gens n’achètent pas pour que ça ne se vende pas. Coluche » du 13/04/2017, etc.

Une pétition : L’Affaire du siècle.

Un appel : « Nous voulons des coquelicots ».

Publié dans Démocratie

Bonne année ! bisous ! Et puis cadeau !

Nous sommes sincères ! Nous les aimons ces jeunes ! Et notre chien et notre chat. Comme ces paysages. Nous choisissons d’offrir ce qui plaira avec papier doré et bolduc. Et, au diable l’avarice : nous avons concocté un repas de fête comme il se doit pour célébrer la nouvelle année, comme tous les ans. Comme si de rien n’était.

Et nous leur laissons ce cadeau :

Enregistrer

Publié dans Hors catégorie

Changer : le préalable

Notre histoire est faite de nombreux changements. Mais les constantes de notre ego : l’avidité, l’égoïsme, la suffisance, la brutalité font qu’il n’y a pas de véritables améliorations dans nos vies.

Voici un bout de foule. Comparons une nouvelle organisation sociale à un drap de couleur que nos jetons sur cette foule. Ce drap va épouser les formes des êtres humains qui la composent. En dehors de la couleur, rien n’est vraiment changé. Essayons avec un autre drap d’une autre couleur. Pour constater l’échec de ces changements supposés. Parce qu’aussi longtemps que chacun n’aura pas entrepris une réforme de lui-même, rien n’évoluera vraiment. D’où notre insistance à indiquer la méditation comme facteur de réel progrès (voir « Textes de référence »). Et si nous décidions enfin d’entreprendre ce changement ?

Enregistrer

Publié dans Hors catégorie

Changer (suite E)

Enregistrer

Enregistrer

Image | Publié le par

Changer (suite D)

Enregistrer

Image | Publié le par