Salon de l’illusion (Salon de l’agriculture)

Mn_63

Cela ne nous a jamais paru aussi criant que cette année : quel nuage de fumée est ce Salon de l’agriculture, tel qu’il se présente aux Parisiens et tel que le présentent les médias ! Le déphasage est si grand, entre ce qui est montré et la réalité, qu’on se demande comment les exposants peuvent le supporter.

Il faut dire que le terrain, cette année, a été préparé par une campagne radio-télévision en faveur des coopératives agricoles, présentées comme des phares de solidarité et de vertus. Mais une fatalité semble frapper ce type de coopérative : si leur but est de servir les intérêts de ceux qui les créent, elles finissent par servir surtout ceux de leurs salariés, en utilisant, sans état d’âme, les méthodes en cours dans la distribution. D’où diffusion massive de pesticides, prescription d’OGM, incitation à l’élevage industriel…

Avec une telle introduction, comment ne pas continuer à juxtaposer les images de boeufs enrubannés, de porcelets nichés dans la paille et les images dont nos visiteurs peuvent prendre connaissance avec nos articles sur l’agriculture ?

Les familles, sans plus d’attaches paysannes, se pressent dans ce Salon, afin de montrer à leurs enfants le mouton qu’ils ne savent pas dessiner, les canards dont ils ne connaissent que le magret. On leur annonce une « ferme de mille vaches » en insistant sur le mot « ferme », alors qu’on parle « d’exploitation » pour quelques dizaines de bêtes (désignées par « unité bétail »),  » l’exploitant » ou « producteur de lait » étant cet homme, que l’on incite à faire de son étable une usine… et non la vache elle-même. Homme qui fera l’objet d’une discrète et éphémère médiatisation lorsqu’il ira… alimenter les statistiques du suicide paysan : un tous les deux jours. Pas de stand consacré au sujet au Salon de l’illusion.

La désastreuse FNSEA, syndicat majoritaire, continue à flouter les problèmes de la planète et la santé de ses troupes, brandit la mondialisation, la modernisation selon Sainte Croissance, martèle la nécessité de « manger français », ce qui n’est malheureusement garantie de rien.

Puissance monstrueuse des multinationales, endoctrinement des agriculteurs, faiblesse coupable des élus… Le scandale continuera aussi longtemps que nous ne nous déciderons pas à intervenir avec l’arme puissante dont nous disposons : notre porte-monnaie.

Les articles sur l’Agriculture, l’Alimentation, la Consommation ne sont pas périmés hélas. N’hésitez pas à les visiter.

Association consommateurs bio : http://www.bioconsomacteurs.org/

Achat direct aux paysans : http://www.reseau-amap.org/

Label bio le plus exigeant : http://www.biocoherence.fr/

Association végétarienne de France : http://www.vegetarisme.fr

Syndicat paysan : http://www.confederationpaysanne.fr/

Fédération nationale agriculture bio : http://www.fnab.org/

 

Publicités

A propos prendreconscience

Objet de l'association : Faciliter, aux hommes et femmes qui le souhaitent, l'approche de conceptions et leçons de vie essentiellement issues des grandes traditions spirituelles, ceci afin de leur permettre un choix véritable dans leur recherche d'harmonie, qu'il s'agisse de leur existence propre ou de leur relation au monde.
Cet article, publié dans Agriculture, Alimentation, Animaux, Consommation, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s