Homoproducto-consommatorus ?

Rz_12b

L’être humain se réduit-il à cette formule ? C’est ce qu’on voudrait nous faire croire ? Qui « on » ? Tous les membres de la grande secte économico-financiero-technico-matérialiste que nous avons tous contribué à édifier. Et avec quel enthousiasme !

Malgré le charme bucolique de la chose, je reconnais que de confier mon linge à une machine au lieu de le charger dans une brouette et d’aller vaillamment, quel que soit le temps, le savonner, le brosser et le rincer dans le cours d’eau ou le lavoir voisin, m’épargne de gros efforts et m’offre du temps pour autre chose. Les contes de fées les plus imaginatifs n’ont jamais osé nous faire rêver de crème glacée mise à disposition dans la cuisine, de chaleur et de froid sur commande, d’orchestre, de danse ou de cinéma à domicile, d’arracheurs de dents indolores, de la voix du bienaimé captée, par une petite boite, même à l’autre bout du pays, de kilomètres parcourus assis, de bus qui volent et de savoir encyclopédique atteint en un clic.

Comme l’on comprend l’envie des peuples, jusqu’ici tenus en dehors de ce conte, d’accéder à toutes ces féeries ! Ils auront, comme nous, le temps de déchanter en constatant l’appauvrissement provoqué par cet enrichissement. Mais, en attendant, les Chinois, dont la cuisine ignorait le lait, deviennent fous de Danone. Danone et ses frères poussent à la production hyperindustrielle de lait, dans le mépris complet des animaux niés et chosifiés, comme des ouvriers (fini les éleveurs !) en charge du traitement « rationalisé » d’une production présentée comme bénéfique à l’équilibre de la balance des paiements.

Vous faites bien de parler d’équilibre !!!

A quel moment, dans ces délires technico-financiers qualifiés de réalistes, évoque-t-on l’équilibre des êtres humains ? Car, un être humain c’est un corps, plus des énergies, plus des émotions et plus, un petit truc en plus, qui devrait le différencier des animaux, lorsque, enfin, par exemple, il réalise qu’ils lui sont si proches.

C’est cet être humain complet, qui souffre lorsqu’il est jeté vers le chômage, qui se suicide face à des objectifs impossibles à tenir, qui se drogue pour étouffer sa faim de l’âme, parce que ce critère n’est pris en compte nulle part et que « c’est pas sérieux ». C’est cet être complet qui se cherche dans l’adolescence, se laisse capter par les sectes, y compris les plus violentes, fuit dans les drogues et toujours plus d’alcool.

D’où la pub éhontée faite, par Prendre conscience, pour la méditation. De quoi s’agit-il ? Vous laissez tomber la bougie et l’encens si ces accessoires évoquent par trop les religions ou les sectes. Sans que personne ne vous l’impose, par pur libre-arbitre, vous décidez d’aller à la rencontre d’une part de vous que vous ignorez. Simplement en restant assis un moment, bien droit, dans le calme et en respirant paisiblement en commençant par le ventre. C’est tout.

C’est trop ? Vous vous méfiez ? Si la science vous rassure, consultez les articles sur la méditation et la science sur Internet. Essayer ou pas, le choix est le vôtre. Ca ne vous coûte pas un kopek. C’est ça que vous trouvez louche ? Comme le dit un comique : « C’est vous qui voyez ! »

 

Texte de « Comment vivre » consacré à la méditation, à consulter dans « Textes de référence ».

« Question de » n° 1 « La méditation », édité par Albin Michel, distribué par le réseau des libraires.

 

Publicités

A propos prendreconscience

Objet de l'association : Faciliter, aux hommes et femmes qui le souhaitent, l'approche de conceptions et leçons de vie essentiellement issues des grandes traditions spirituelles, ceci afin de leur permettre un choix véritable dans leur recherche d'harmonie, qu'il s'agisse de leur existence propre ou de leur relation au monde.
Cet article a été publié dans Animaux, Écologie, Économie, Connaissance, Consommation, Finances, Hors catégorie, Science. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s