La mort en face

2 novembre 2015 : Jour des morts. 13 novembre 2015 : attentats à Paris. Deux moments, le premier récurent, le second tragiquement nouveau, pour oser stopper notre agitation et considérer notre vie et ce que nous en faisons.

Vous savez, si vous visitez régulièrement ce blog, combien nous incitons chacun à prendre la juste mesure de ce qu’il est avec la méditation. Nos concitoyens, qui ont ouvert leur porte à leurs voisins qui fuyaient la mitraille, éprouvent aujourd’hui le besoin de communier en offrant leur sang, en déposant fleurs et bougies. Ils expriment ainsi cette part la plus fiable d’eux-mêmes : celle qui sait que nous sommes reliés.

Nous sommes naturellement reliés à ceux qui vivent les mêmes massacres en d’autres lieux, à l’autre bout du monde comme dans le pays d’à côté. Mais notre faculté d’empathie s’enraye avec la différence. « Cela aurait pu être moi. » est la phrase la plus souvent prononcée par ceux qui pleurent les morts et les blessés. Nous n’avons pas encore saisi que ce qui nous unit à toute vie sur la planète est bien plus important que ce qui semble nous séparer.

Quant à la source de ce déchainement de violence à notre égard, il nous faut avoir le courage de la situer. Car nous excluons de jeunes êtres d’un monde apparemment idéal matériellement, mais d’où la transcendance est inexistante. D’habiles et terrifiants joueurs de flûte charment ces êtres affamés de raisons de vivre et les engluent dans le fanatisme. Tout cela sur fond d’intérêts financiers, d’interventions militaires sous camouflage. Aussi recevrons-nous avec circonspection les douces paroles de nos gouvernants et leurs références à « nos valeurs ».

Tous nos articles alertent à propos de nos manquements aux valeurs de respect, de fraternité, de responsabilité et de vigilance. Citons : « Communautarisme en ego majeur » du 3 octobre 2014 (rangé à « Hors catégorie ») ou « Comment faire pour nous comprendre » du 17 janvier 2015 (rangé à « Connaissance »).

Ensemble, en méditation, adressons une énergie de fraternité et de paix à toutes les victimes d’ici et d’ailleurs. Et n’hésitons pas à nous poser la question : « Que faisons-nous de notre vie ? »

p.s. – Les conspirationnistes ne manquerons pas de le remarquer : Comment un être fanatisé, harnaché pour mourir, peut-il se soucier de bien emporter avec lui sa carte d’identité ? Comment, avant de se faire exploser, peut-il disposer son passeport à côté de lui ? Rien ne nous empêche de nous interroger aussi sur cette étrangeté.

Publicités

A propos prendreconscience

Objet de l'association : Faciliter, aux hommes et femmes qui le souhaitent, l'approche de conceptions et leçons de vie essentiellement issues des grandes traditions spirituelles, ceci afin de leur permettre un choix véritable dans leur recherche d'harmonie, qu'il s'agisse de leur existence propre ou de leur relation au monde.
Cet article, publié dans Connaissance, Hors catégorie, Solidarité, Spiritualité, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La mort en face

  1. Naughty Boy dit :

    Oui, la ficelle de la pièce d’identité est très grosse. Un peu trop même, je crois, puisque finalement les « merdias » et les pouvoirs publiques, sont revenus sur leur première info pour dire qu’il s’agissait finalement du passeport d’une victime…..Syrienne….. Ouais, ça commençait à faire beaucoup de passeports égarés tout ça. Fallait faire qq chose parce que les français, finalement pas si cons que ça, commençaient à renifler l’arnaque.
    Elle est pas belle la vie ? Ha! Quand les médias t’appartiennent, quel bonheur!
    Après, je crois qu’il n’y a pas que le manque de transcendance qui radicalise les « jeunes des banlieues » comme on dit pudiquement. Non, le Français lambda n’est pas si mauvais que ça!
    Il y a aussi le French Baching qui s’est fabriqué ( par qui? ) depuis les années 80 et le Hip Hop manipulé autant que faire se peut.
    Si vous voulez en savoir + je vous conseille l’interview de Mathias Cardet sur Meta TV , c’est hyper intéressant : http://metatv.org/mathias-cardet-le-rap-game-et-la-dissidence-passes-a-la-loupe
    Bises.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s